Brèves

AESH : nouvelle grève

Brève
20/10/2021

Le 19 octobre a eu lieu la quatrième journée de grève et de mobilisation des AESH (Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap) de l’année.

Il y a de quoi être en colère quand on se voit imposer des temps partiels et des salaires de 750 euros en moyenne avec une charge de travail qui augmente. On demande aux ASH de s’occuper de plus d’élèves sur moins d’heures et parfois sur plusieurs établissements.

Cet été le gouvernement a mis en place une grille indiciaire nationale et augmenté les salaires… mais de presque rien : 14 euros de plus par exemple à l’échelon 1. C'est dérisoire, les AESH ne demandent pas l’aumône mais des salaires permettant de vivre dignement.

Complémentaires santé : des hausses en prévision

Brève
20/10/2021

Les mutuelles santé ont annoncé des augmentations de leurs tarifs au moins égales à l’inflation pour 2022, contre l’avis du Ministre de la Santé. Le gouvernement voudrait éviter un nouveau motif de mécontentement, en période d’augmentation des prix de l’énergie et des carburants.

Véran peut pousser sa colère, c’est la politique de tous les gouvernements de limiter les remboursements par la Sécurité sociale et donc de faire basculer des dépenses de santé vers les mutuelles qui est responsable de ces augmentations successives de tarifs.

Retraités : racket en bande organisée

Brève
20/10/2021

Une étude vient de révéler que de 2011 à 2021 les pensions de retraite complémentaire Agirc-Arrco ont progressé en moyenne de 5,6 % alors que sur la même période, l’inflation officielle a été de 9,88 %.

Cet écart va augmenter puisque les 13 millions de retraités qui ont cotisé à l’Agirc-Arrco ont eu la confirmation que la revalorisation annuelle des pensions fixée à 1 % au 1er novembre prochain, sera inférieure de 0,5 % au niveau de l’inflation.

Les pensions de retraite, comme les salaires, doivent au minimum suivre l’inflation.

Santé des femmes : vers la catastrophe

Brève
19/10/2021

Un rapport du Sénat rappelle l’extension des déserts médicaux, notamment dans les zones rurales où les femmes sont particulièrement touchées : 77 départements comptent moins de 2,6 gynécologues pour 100 000 femmes et 13 départements n’en comptent même aucun !

Cette situation catastrophique n’est pas une fatalité mais le fruit d’une politique de suppression de moyens dans la Santé publique menée par tous les gouvernements successifs. Politique qui a ainsi divisé par trois le nombre de maternités en 40 ans.

Migrants dépouillés par l’État

Brève
19/10/2021

À Calais des associations d’aide aux migrants rapportent le « vol systématique et institutionnalisé » des affaires de migrants expulsés de leurs lieux de vie.

Lacération de toiles de tente, de sacs de couchage, sacs à dos retrouvés vides, affaires mélangées à d’autres dans des conditions insalubres et horaires d’ouverture restreints avec obligation de se faire accompagner d’une association pour tenter de les récupérer : autant d’entraves organisées par la préfecture.

Non content de faire la chasse aux migrants, l’État les dépouille de leurs quelques biens en toute inhumanité.

Aides au logement : toutes les raisons d’être mécontents

Brève
19/10/2021

La réforme des APL, c’est une baisse des allocations pour de très nombreux locataires. Mais c’est aussi quantité de bugs informatiques dans les CAF qui, liés à la pénurie de personnel, rallongent les délais de traitement des dossiers parfois au-delà de 15 semaines. En attendant, que les locataires se débrouillent, au risque d’être expulsés !

Les employés des CAF sont en première ligne pour affronter la colère des usagers. Ce n’est pas l’embauche de vigiles qui règlera le problème du sous-effectif dans les CAF ou qui adoucira le poids des économies décidées par le gouvernement sur le dos de la population.

L’impérialisme américain et ses serviteurs

Brève
19/10/2021

À l’annonce du décès de Colin Powell, chef d'état-major entre 1989 et 1993, puis secrétaire d'État (ministre des Affaires Étrangères) entre 2001 et 2005, Biden a salué en lui un homme représentant « les idéaux les plus élevés de la diplomatie et de l'armée ».

Rappelons qu’avec George W. Bush, Powell avait menti en mondiovision en justifiant devant l’ONU la guerre contre l’Irak en 2003 en prétendant disposer de la preuve que le régime de Saddam Hussein disposait d’armes de « destruction massive ». Ces armes étaient une invention de la propagande guerrière américaine qui se donnait comme but d’écraser la population irakienne.

Les assassins et les bourreaux des peuples d’aujourd’hui reconnaissent les leurs.

Climat : après eux, le déluge

Brève
19/10/2021

L'an passé, les émissions de gaz à effet de serre avaient reculé de 6 % dans les pays du G20. Oh, pas en vertu de mesures anti-pollution, car les industriels s’y refusent si cela nuit à leurs profits, mais suite à l’aggravation de la crise économique liée à la pandémie. Cette année, ces émissions sont reparties à la hausse.

Combattre le capitalisme et arracher le pouvoir à la bourgeoisie sont les seules façons d’enrayer la destruction de l’environnement et ses conséquences.

États-Unis : la force des travailleurs, c’est la grève !

Brève
18/10/2021

Dans 14 usines du fabricant de tracteurs John Deere, 10 000 travailleurs sont en grève depuis le 14 octobre. C’est aussi le cas de 1 400 travailleurs de quatre usines Kellogg's. Ces travailleurs ne veulent pas de contrat de travail qui laissent les salaires à la traîne de l’inflation et imposent toujours plus de sacrifices, alors que les profits s’envolent.

Plus de 2 000 travailleurs hospitaliers sont aussi en grève à Buffalo, contestant le sous-effectif et les conditions de travail, et revendiquant aussi sur les salaires. Et au Québec les éducatrices en crèche sont en mouvement pour leurs salaires.

Sur tous les continents, l’arme des travailleurs, c’est la grève.

Imprimer txt