Brèves

Mort de Steve Maïa Caniço : la responsabilité de l’État

Brève
31/07/2019

La découverte du corps de Steve Maïa Caniço a obligé Édouard Philippe à atténuer la version du gouvernement. S'il a affiché de l'empathie pour la famille et promis "la transparence", il maintient l'ambiguité sur les responsabilités de la police, malgré les témoignages et les vidéos accablantes montrant la charge contre un groupe qui faisait la fête le soir du 21 juin. Castaner, lui, continue à répéter que la police n'a commis aucune faute.

Pour discréditer et briser le mouvement des gilets jaunes, Castaner, Philippe et Macron ont encouragé les violences policières. Pour de tels faits d'armes ils ont décoré, quelques jours avant le drame, le commissaire qui a ordonné la charge du 21 juin sur les quais de la Loire à Nantes.

Les responsables de la mort de Steve sont donc à chercher aux plus hauts sommets de l'État.

IGPN : circulez, il n’y a rien à voir

Brève
31/07/2019

Le rapport de l'IGPN, la police des polices, légitime l'intervention des forces de l'ordre qui a entraîné la mort de Steve Maïa Caniço. L'IGPN ne s'est même pas embarrassée d'entendre les témoins des évènements, en particulier ceux qui sont tombés à l'eau en même temps que Steve.

C'est une habitude ! Ainsi l'IGPN n'a rien trouvé à redire aux exactions de la police dans la mort de Zineb Redouane, tuée par une grenade de désencerclement lorsqu'elle fermait ses volets à Marseille pendant une manifestation des gilets jaunes, ou dans l'affaire des lycéens de Mantes-la-Jolie, humiliés collectivement.

Appels téléphoniques : une loi gadget

Brève
31/07/2019

centre d'appels à Rabat (Maroc)

A partir du 1er août, les démarcheurs téléphoniques basés à l'étranger n'auront plus le droit d'utiliser des numéros locaux. C'est la dernière trouvaille, bidon, du gouvernement pour lutter contre le démarchage abusif.

Le démarchage téléphonique est certes une véritable plaie pour des millions de gens, à tel point que certains ne répondent plus au téléphone. A l'autre bout de fil, ce sont des travailleurs précaires, souvent au Mahgreb, qui doivent supporter des cadences infernales et l'exaspération des interlocuteurs pour une paie de misère.

Mais lutter contre l'exploitation dans les centres d'appels téléphoniques, y compris ceux installés en France, ne fait pas partie des projets gouvernementaux.

Non au toujours plus patronal

Brève
30/07/2019

Ralentissement des ventes de voitures ou pas, PSA a réalisé 2 milliards de bénéfice au premier semestre, en hausse de 20 %. Mais son PDG en demande encore plus et veut à nouveau accroître la productivité sur le dos de ses salariés.

Quant aux actionnaires de PSA, ils ont décidé d'augmenter encore la part de bénéfice qu'ils vont s'attribuer. Leurs profits proviennent du travail de dizaines de milliers de salariés. Qu'ils leur rendent tout ce qu'ils leur ont volé !

Hôpital en danger

Brève
30/07/2019

Des centaines d'hôpitaux et d'Ehpad ne respectent pas la réglementation anti-incendie, révèle une enquête du Journal du Dimanche.

Et cela continue depuis des années, malgré les avis défavorables des commissions de sécurité et les rapports des organismes officiels.

Des travaux de mise aux normes ont bien eu lieu. Mais ils restent dérisoires face aux besoins. Surtout qu'en même temps, les gouvernements ont sabré dans le budget de la santé, réduit les effectifs, fermé des établissements, supprimé des lits...

Et s'il n'y a heureusement pas (encore) eu d'incendie dans les hôpitaux, la situation y est déjà catastrophique pour les patients et le personnel.

Les chaumières des uns, les palais des autres

Brève
30/07/2019

Pour faire des cadeaux à jet continu aux riches et au grand capital, le gouvernement cherche des milliards. Alors, pour boucler le budget 2020, il veut piquer 500 millions au logement social.

Cela avait débuté avec la baisse des APL. Mais tout le monde n'est pas logé à la même enseigne : l'immobilier de luxe bat tous ses records...

Leurs p’tits bateaux… de guerre

Brève
30/07/2019

un navire de guerre français... en patrouille dans le détroit de Taïwan

La France vient de lancer un patrouilleur, premier d'une longue série, vendu à l'Arabie saoudite.

Ce pays mène une sale guerre au Yémen, qui a déjà causé des dizaines de milliers de morts. Cela, entre autres, avec les armes que lui vend la France pour plus de dix milliards de dollars.

Les industriels de l'armement en tirent des profits salués, et grandement aidés, par Macron et ses ministres.

Epr de Flamanville : un puits sans fond

Brève
30/07/2019

Edf a confirmé le report de la mise en route de l'Epr de Flamanville : ce ne sera pas avant 2022, le temps de refaire des soudures défectueuses difficiles d'accès.

Même dans un secteur à risque comme le nucléaire, ce chantier est mené à la sauce capitaliste par Edf et Bouygues : sous-traitance en cascade, économies sur la qualité des matériaux, négligences successives. Chaque contrôle de l'Autorité de Sûreté nucléaire met au jour de nouvelles malfaçons.

Résultat : plus de 10 ans de retard par rapport au projet initial et un coût passé de 3,3 milliards d'euros à près de 11 milliards. Cette installation alimentera peut-être un jour les réseaux électriques, mais elle alimente déjà les profits de Bouygues et tant d'autres.

Mantes-la-Jolie : des jeunes humiliés par des flics, c’est normal

Brève
27/07/2019

En décembre 2018, lors d’une mobilisation lycéenne, la police avait interpellé 151 jeunes en les contraignant à se mettre à genoux, mains sur la tête. Les images, filmées par des policiers, diffusées sur les réseaux sociaux, avaient à juste titre choqué.

Une enquête préliminaire avait été confiée à l’inspection générale de la police (IGPN) , l’organisme chargé de vérifier les exactions et les abus des policiers à propos de cette interpellation. L’IGPN vient de classer sans suite cette affaire.

Cette décision n’est pas un fait isolé. Castaner, par exemple a remis des médailles à des policiers impliqués directement dans des violences policières durant la répression violente des manifestations de gilets jaunes. L’État encourage sa police à cogner. Normal, puisque cela lui permet de mettre en œuvre sa politique.

Imprimer txt