Brèves

Des banquiers gavés qui virent les salariés

Brève
15/04/2019

Les bénéfices en hausse de la Société générale ont atteint 3,9 milliards en 2018. Mais ça ne l'empêche pas de vouloir supprimer 1 600 emplois.

Les capitalistes sont responsables du chômage. Même quand ils roulent sur l'or, ils en veulent toujours plus. Il faut interdire les licenciements.

Cancers patronaux

Brève
15/04/2019

1 800 cancers par an sont reconnus d'origine professionnelle en France. C'est l'Assurance-maladie qui le dit, ajoutant que 80 % d'entre eux sont dus à l'amiante.

Durant des décennies, des salariés ont été exposés à ce produit que l'on savait mortel mais d'un emploi profitable aux employeurs.

De nombreux travailleurs en sont devenus malades ou invalides, d'autres en sont morts. On estime qu'une centaine de milliers d'autres vont en mourir. Tués par la course au profit.

Hôpitaux, il y a urgence à arrêter le massacre

Brève
15/04/2019

Plusieurs services d'urgences des hôpitaux publics parisiens (AP-HP) sont en grève depuis lundi 15 avril. Le personnel des urgences n'en peut plus. Il y a de quoi : la fréquentation des urgences a bondi, du fait du manque de généralistes en ville, du fait aussi de la précarité sociale qui explose.

Mais le gouvernement continue de supprimer des postes de titulaires et des centaines de lits, aux urgences comme dans les autres services.

En plus d'une prime de pénibilité de 300 euros, les grévistes réclament des postes supplémentaires, la titularisation des CDD. Il y a urgence à leur donner satisfaction !

Faites vos jeux !

Brève
15/04/2019

Le gouvernement veut privatiser Aéroports de Paris (ADP) et la Française des jeux (FDJ), deux sociétés très rentables.

À l'occasion du vote à l'Assemblée permettant ces privatisations, on a appris que la FDJ venait d'embaucher à sa direction la femme du « patron » des députés macronistes, Le Gendre.

Le gouvernement explique qu'elle a les qualités requises, car elle a occupé des postes similaires à Gaz de France, Rhône-Poulenc et à la BNP.

Un gouvernement au service exclusif du grand patronat qui s'entoure d'hommes et de femmes appartenant à la direction des grands groupes, c'est dans l'ordre des choses.

EPR : la direction en dessous de tout

Brève
15/04/2019

La mise en service de l'EPR, le réacteur nucléaire de Flamanville, est à nouveau retardée par des défauts sur des soudures d'accès très difficile.

Ces soudures, réalisées en usine par un sous-traitant de Framatome, datent de 2014. En 2015, Framatome a informé EDF du problème, qui n'a prévenu l'autorité de sûreté nucléaire qu'en 2017.

Bref, c'est du grand n'importe quoi par des dirigeants qui disaient faire de l'EPR un fleuron de la technologie. Un fleuron de leur incompétence, oui !

Sanglant mensonge d’État

Brève
15/04/2019

Depuis que de gros clients des industriels français de l'armement, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, font la guerre au Yémen, le gouvernement français prétend n'être pour rien dans les 8 300 civils tués. Faux !

Des journalistes viennent de publier un rapport du renseignement militaire, remis à Macron et à ses ministres, qui prouve le contraire.

Ce rapport était bien sûr classé secret défense.

Le secret militaire comme le secret des affaires servent à cacher les crimes et les coups tordus du grand patronat et de ses gouvernants.

En attendant l'EPR...

Brève
12/04/2019

Chantier de l'EPR à Flamanville

C'est un feuilleton à rebondissements. L'EPR de Flamanville, présenté par EDF comme le « réacteur nouvelle génération », devrait voir encore sa mise en service reculer. En effet, un groupe d'experts de l'Autorité de Sûreté Nucléaire vient de noter des soudures défectueuses, à un endroit difficilement accessible qui doit contenir de la matière radioactive.

L'EPR aurait dû entrer en fonction en 2012, mais avec l’accumulation des malfaçons, et du même coup des problèmes de sécurité, le coût des travaux a bondi de 3 à 10 milliards d'euros. Ces sommes ont été généreusement payées par l'État, donc par les contribuables, pour le plus grand profit d’un certain nombre de grosses entreprises comme Bouygues. Avant de produire peut-être un jour de l’électricité, l’EPR aura été une bonne affaire pour certains…

Hausse de la délinquance... d’État.

Brève
12/04/2019

Certains médias n’hésitent pas à établir un lien direct entre une prétendue hausse de la délinquance depuis novembre 2018 et le mouvement des gilets jaunes, les policiers ayant été, selon eux, mobilisés sur les manifestations, et non plus sur les cambriolages et autres délits. C'est également ce qu'affirment certains syndicats de police.

En fait, la seule hausse indéniablement liée au mouvement des gilets jaunes, c'est celle des violences policières.

Liberté d'informer... mais pas trop

Brève
12/04/2019

Julian Assange

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, vient d'être arrêté à l'ambassade d'Équateur à Londres, où il est réfugié depuis 2012. Les États-Unis ont demandé son extradition pour « conspiration ». Il a en effet aidé une militaire américaine, Chelsea Manning, à publier des millions de documents de l'armée et de la diplomatie américaine, fort révélateurs de ses pratiques malfaisantes.

Trump encensait Wikileaks lorsque le site publiait les mails piratés de sa rivale Hillary Clinton. Mais aujourd’hui, comme tous les autres dirigeants, il tient à protéger les secrets diplomatiques derrière lesquels les puissants de ce monde s'abritent pour faire leurs coups tordus contre les peuples.

Imprimer txt