Brèves

G20 : sommet d'hypocrisie

Brève
15/11/2022

 

L'assemblée des vingt pays aux économies les plus développées vient de s'ouvrir en Indonésie. La photo du jour montrait Joe Biden et Xi Jinping en train de se serrer la main. Poutine, lui, n'est pas venu, et s'est fait remplacer. Et tout le monde de faire des déclarations en faveur de la paix, de jurer que personne n'utilisera l'arme nucléaire, qu'on continuera à se parler comme des gens civilisés, pendant que des guerres, dites locales, ravagent des zones entières du globe.

Le capitalisme n'est pas civilisé, et encore moins raisonnable. S'ils veulent éviter de plonger dans la barbarie d'une nouvelle guerre mondiale, les travailleurs ne pourront compter que sur eux pour abattre ce système.

Paris 2024 : vols au-dessus des bouchons

Brève
15/11/2022

 

Un Volocopter, sorte de petit hélicoptère électrique, a réalisé un premier vol de démonstration en Ile-de-France. ADP, la RATP et l’entreprise Volocopter prévoient de l’utiliser comme taxi volant à Paris dès 2024, pour un prix de 110 euros par personne et par trajet. Ça fait cher le tour de manège.

Cela permettra peut-être à quelques businessmen d’éviter les bouchons, mais ce n’est pas ça qui va désengorger le métro et le RER.

Valeur : c’est pas dans les salons qu’on obtiendra satisfaction

Brève
15/11/2022

Le gouvernement tente de jouer les arbitres en réunissant patrons et confédérations syndicales pour discuter « partage de la valeur ». Le ministre du Travail ressort l’arsenal des intéressements, participations et autres primes… Et comme attendu, le Medef refuse de parler salaires.

C’est le monde du travail qui créé toutes les valeurs que les capitalistes s’accaparent. Il faudra les exproprier pour qu’elles profitent à tous, plutôt qu'à une toute petite minorité d’exploiteurs.

Carburant : le mépris en plus des taxes

Brève
15/11/2022

 

« On ne peut pas se payer une ristourne à vie » a déclaré le Ministre du budget, alors que la ristourne de l’État va passer de 30 à 10 centimes par litre de carburant, avant d’être complètement supprimée à la fin de l’année. Pendant la ristourne, l’État continuait tout de même à pomper environ 80 centimes par litre.

Pour les automobilistes, ce sont des taxes payées à vie pour se rendre au travail. Quant aux groupes pétroliers, ils n’ont jamais cessé d’exploser leurs bénéfices.

CAC 40 : ils se gavent

Brève
15/11/2022

 

57,5 milliards d’euros : c’est ce qu’ont versé, sous forme de dividendes, les 40 plus grosses entreprises françaises à leurs actionnaires en 2021. Rien que la famille de Bernard Arnault a engrangé 2,4 milliards d’euros en un an.

Les mêmes multinationales continuent à supprimer des dizaines de milliers d’emplois, d’augmenter leur prix, tandis que leurs patrons expliquent en boucle qu’ils ne peuvent pas augmenter les salaires.

Dans ces profits, il y a largement de quoi financer les centaines d’euros qui manquent chaque mois et l’indexation des salaires sur les prix.

Migrants : une politique meurtrière

Brève
15/11/2022

 

Un an après l'ouverture d’une enquête judiciaire sur la mort de 27 migrants en Manche, en novembre 2021, les communications des secours maritimes français sont accablantes. Elles révèlent que les autorités ont refusé de porter secours à des femmes et des hommes en train de se noyer. Elles tablaient sur le fait que l'embarcation passe dans les eaux britanniques et devienne ainsi un « problème anglais ».

Cette année, près de 40 000 personnes ont tenté de rejoindre l'Angleterre par la mer sur des embarcations de fortune. Fermer les frontières des États n’empêche pas de tenter de de migrer pour survivre, cela accroît les risques de tragédie pour ces travailleurs.

Paris 2024 : des jeux et moins de pain

Brève
12/11/2022

Les Jeux olympiques de Paris en 2024 sont encore loin, mais leurs coûts sur les finances publiques sont déjà prévus. En plus du budget de l’État qui sera mis à hauteur de contribution pour 2,1 milliards, l’organisation des Jeux bénéficiera de dérogations fiscales. Ce qui fera autant de dizaines de millions en moins pour l’État et pour les collectivités locales, et qui seront à payer au bout du compte par le monde du travail ou par des diminutions de services publics.

Les JO sont un casino géant pour les entreprises du BTP, les grandes marques sportives et autres Coca-Cola… payés par les exploités.

FTX : faillite dans les cryptomonnaies

Brève
12/11/2022

FTX, la deuxième plate-forme de cryptomonnaie au monde, s’est déclarée en faillite, ainsi que 130 compagnies affiliées. Le patron, dont la fortune était estimée à 16 milliards de dollars, dissimulait encore il y a une semaine à ses clients la faillite prochaine de la plateforme. Ce seront des pertes sèches pour eux, ainsi que pour ceux des salariés de FTX qui y avaient investi leurs économies.

La spéculation se termine tôt ou tard par des catastrophes qui aggravent le chaos dans toute l’économie mondiale.

Le capitalisme porte en lui la guerre

Brève
11/11/2022

Le 11 novembre 1918, s’achevait la Première guerre impérialiste mondiale, menée par les grandes puissances pour un repartage du monde. Dix millions de soldats, c’est-à-dire de paysans et de travailleurs enrégimentés, furent les victimes de cette boucherie, mais également des millions de civils, victimes des privations de nourriture et des maladies qui se répandirent alors. Une guerre qui ne fit que préparer les conditions de la suivante, vingt ans plus tard.

Aujourd’hui, alors que les bruits de bottes se multiplient partout sur la planète, l’internationalisme des exploités, leur combat commun contre le capitalisme pour arrêter la course à une nouvelle guerre mondiale restent la seule issue pour l’humanité.

Imprimer txt