Brèves

Mondial de foot : joue au ballon rond et tais-toi !

Brève
11/11/2022

Pendant la Coupe du monde de football au Qatar, les joueurs de l’équipe du Danemark voulaient porter un maillot portant la mention « Les droits humains pour tous » lors de leurs entraînements. La FIFA, fédération internationale, l’interdit.

Il s’agit évidemment de complaire aux gouvernants qataris et aux grosses entreprises du BTP, qui ne veulent pas voir dénoncée, même à demi-mots, l’exploitation des ouvriers ayant construit les stades.

Les dirigeants du foot-business voudraient que les joueurs se contentent de marquer des buts, sans exprimer leurs sentiments humains. Ils se réservent, à eux et aux États qui brandissent drapeaux et hymnes nationaux pour embrigader leurs populations, l’utilisation politique de la popularité mondiale de ce sport.

RATP : les grévistes souhaitent la bienvenue à Castex

Brève
10/11/2022

La grève dans les transports parisiens pour les salaires intervient au moment de la nomination de Castex, ex-Premier ministre, à la tête de la RATP. Contrairement aux travailleurs licenciés, ces politiciens trouvent toujours à se recaser, et surtout matière à poursuivre le sale boulot.

Nul doute que Castex tentera d’aggraver les conditions de travail dans les transports publics et de maintenir les salaires au plus bas.

Le succès de la grève du 10 novembre est un avertissement sérieux au nouveau dirigeant : les travailleurs ne se laisseront pas faire.

Macron enrégimente les esprits

Brève
10/11/2022

Hélitreuillé à bord d’un bâtiment militaire, Macron a annoncé la nouvelle « doctrine » militaire française. Il confirme qu’une guerre généralisée est désormais à l’ordre du jour des états-majors et que la France veut se placer, derrière l’impérialisme américain et son bras armé, l'Otan, en première ligne, fier que tous les milliards d’argent public promis aux industriels de l’armement leur ont été versés « à l’euro près ».

Pour préparer encore davantage les esprits, Macron entend doubler le nombre de réservistes et généraliser le Service national universel.

Le capitalisme porte en lui la guerre « comme la nuée dormante porte l’orage », disait Jaurès à la veille de la Première Guerre mondiale. Cela est toujours vrai : la seule façon d’en finir avec les guerres est de le renverser.

Europe : concours de cynisme avec la peau des migrants

Brève
10/11/2022

L’Ocean Viking, ce bateau qui sauve des migrants en perdition en Méditerranée, est balloté au gré des rapport de force entre États. Après le refus du gouvernement italien de laisser débarquer 234 migrants sauvés, ce bateau est reparti en mer, dans l’espoir de pouvoir accoster en France et de les débarquer.

En réponse, Véran, porte-parole du gouvernement français et véritable tartuffe, a déclaré que ce bateau « a vocation à être accueilli en Italie », mais pas vraiment en France, qui ne lui permettra d’accoster à Toulon qu’« à titre exceptionnel ».

Ces dirigeants européens, d’extrême droite ou non, sont inhumains. Il faut la liberté de circulation et d’installation pour tous !

Bronchiolite : impasse gouvernementale

Brève
10/11/2022

Braun, le ministre de la Santé, a déclenché des Plans blancs pour répondre à l’engorgement des urgences pédiatriques. « Réaffecter les ressources au regard des priorités » : en clair, cela signifie répartir autrement la pénurie hospitalière et demander aux mêmes soignants de faire toujours plus d’efforts pour pallier la politique gouvernementale à long terme de restrictions budgétaires.

Le gouvernement ne fait ainsi que confirmer qu’il est dans l’impasse et qu’il ne faut pas compter sur lui pour faire fonctionner un tant soit peu normalement le système de santé publique.

Dividendes salariés : nouvelle diversion

Brève
10/11/2022

Alors que les travailleurs voient leurs salaires mangés par l’inflation, pendant que les actionnaires des grands groupes capitalistes comme Total encaissent des dividendes par dizaines de milliards, le gouvernement fait mine d’agir. Macron invente le « dividende salarié », à la discrétion des chefs d’entreprises, tout comme les primes. N’importe quoi du moment que le patronat évite l’indispensable hausse massive des salaires.

Même pour que les travailleurs touchent les miettes de leur propre exploitation, alors qu’ils produisent toutes les richesses de l’économie, il faudra bien autre chose que des promesses de politiciens. Il faudra les arracher à la bourgeoisie par des luttes.

Études d’infirmiers : en crise aussi

Brève
10/11/2022

De l’aveu même du ministre de la Santé, 20 % des élèves infirmiers abandonnent en cours d’étude.

Les causes sont connues : des conditions de travail à l’hôpital de plus en plus dures et des salaires trop faibles au regard des contraintes horaires. Pourtant la vocation de soigner les autres n’est pas en cause : la formation d’infirmier est la plus demandée par les futurs bacheliers lorsqu’ils s’inscrivent sur Parcoursup.

Mais la société capitaliste est incapable de permettre à ce dévouement bien normal de s’épanouir.

Pannier-Runacher : bien au chaud chez Dassault

Brève
10/11/2022

La presse ajoute aux révélations sur la famille de la ministre de la Transition énergétique et ses liens avec l’industrie pétrolière, celle sur son logement qui appartient à la famille Dassault, l’une des plus riches et plus puissantes dynasties bourgeoises du pays.

Depuis des décennies, sous tous les gouvernements, les Dassault prospèrent avec l’aide de l’État et tirent les ficelles du monde des politiciens. Et parfois, ils logent même ce petit personnel…

Prime aux pollueurs

Brève
09/11/2022

Macron vient d'annoncer que dix milliards d’euros d’argent public allaient être offerts aux entreprises exploitant les 50 sites les plus polluants de France, en échange d'un engagement de leur part à décarboner un jour leurs installations.

Non seulement ces trusts, qui inondent leurs actionnaires de dividendes, ont ruiné l'environnement de la population et la santé de leurs salariés durant des décennies, mais ils se voient aujourd'hui offrir de quoi verdir leur bilan.

Le gouvernement n’est jamais à court d’arguments pseudo-écolos pour remplir toujours davantage encore les caisses du patronat.

Imprimer txt