Brèves

Paroles, paroles

Brève
11/09/2020

Face à la hausse des cas de Covid-19, le gouvernement se veut rassurant. Selon lui, les hôpitaux seraient prêts à faire face et le nombre de lits de réanimation, très insuffisant en mars, aurait augmenté. « On a doublé le nombre de lits avec respirateur. Mais la réanimation, c'est des machines et des hommes », corrige un médecin réanimateur. En effet, si des machines semblent avoir été achetées, aucun plan d'embauches massives n'a eu lieu dans les hôpitaux.

Comme en mars-avril, le personnel hospitalier n'aura que son dévouement et sa conscience professionnelle pour faire face. Quant au gouvernement, sa priorité est encore et toujours le sauvetage des intérêts du patronat.

 

Covid-19, maladie professionnelle : méfiance

Brève
11/09/2020

Le ministre de la Santé a annoncé le décret reconnaissant la contamination au Covid-19 comme maladie professionnelle pour "les prochains jours". Annoncé fin mars pour les seuls personnels soignants, le ministère du Travail avait promis de l'élargir à ceux qui avaient continué de travailler pendant le confinement. Mais rien n'est encore acquis.

En dehors des hôpitaux ou des Ehpad, faire reconnaître que la contamination - et seulement si elle a pris une forme grave - a eu lieu pendant le travail, relèvera de l'arbitraire d'une commission médicale.

Le gouvernement, cette fois encore, est moins regardant pour verser les milliards à fonds perdus au patronat que pour indemniser ceux qui ont perdu la santé en servant ou soignant leurs semblables.

La Manche, nouveau cimetière, même fossoyeurs

Brève
11/09/2020

Le ralentissement du trafic routier transmanche et la multiplication des dispositifs sécuritaires à Calais poussent de plus en plus de migrants à tenter le passage en Grande-Bretagne sur des canots de fortune. En plus d'être rackettés par les passeurs qui exigent 3 000 à 5 000 euros par personne, ils sont harcelés par la police, qui confisque jusqu'à leurs gilets de sauvetage. Pour ces migrants prêts à tout pour rejoindre l'autre rive de la Manche, ces confiscations valent parfois condamnation à mort. Accorder la liberté de circulation serait la solution pour mettre fin au trafic des passeurs et à ces naufrages criminels.

Héros sans papiers : la forfaiture de Macron

Brève
11/09/2020

Manifestation des sans papiers à Paris le 30 mai 2020

Une partie non négligeable des travailleurs de la "seconde ligne" pendant le confinement, aides à domicile, éboueurs, livreurs, etc., n'avaient pas de titre de séjour en règle. Avant l'été, le cabinet du ministère de l'Intérieur avait promis "plusieurs milliers de régularisation" pour ces "sans-papiers mobilisés". Cette promesse n'aura pas survécu à la campagne sécuritaire lancée par Macron et Darmanin, son ministre de l'Intérieur.

Pour Macron, la chasse aux voix de la droite et de l'extrême droite passe par la traque de ceux qui permettent que fonctionne cette société au jour le jour. Sordide !

Écoles fermées en Guadeloupe

Brève
10/09/2020

Distribution d'eau en Martinique - avril 2020

En Guadeloupe, 40 écoles, deux lycées et un collège sont fermés... car ils n'ont pas d'eau ! En juin dernier, les coupures touchaient même le centre hospitalier de Basse-Terre. Le réseau d'adduction est totalement délabré et il faudrait un milliard d'euros pour le rénover.

Mais sur les 100 milliards du plan de relance, seuls 50 millions d'euros sont prévus pour la rénovation des réseaux d'eau à la fois aux Antilles, à Mayotte et en Guyane.

Il faudrait imposer aux autorités d'injecter l'argent dans les tuyaux des habitants plutôt que vers les poches des capitalistes de l'eau, Veolia et compagnie.

 

Auchan : les milliards pour Mulliez, le chômage pour les travailleurs

Brève
10/09/2020

Auchan confirme la suppression de 1088 postes dans sa logistique, ses magasins, ses bureaux. Déjà en janvier dernier, avant même la crise de Covid-19, le groupe avait annoncé 517 suppressions d'emplois qui s'ajoutaient à des centaines durant l'année 2019. Entre 2013 et 2019, Auchan a pourtant reçu 500 millions d'euros d'aides publiques au titre du crédit impôt compétitivité emploi (CICE).

Auchan prétexte la baisse des ventes dans les hypermarchés pour justifier cette saignée. Mais la famille Mulliez, propriétaire d'Auchan, est assise sur un tas d'or : 26 milliards d'euros estimés en 2020. Pour garantir à tous un emploi et un salaire digne de ce nom, c'est dans ce trésor qu'il faudrait puiser.

 

Aux petits soins pour... leurs comptes en banque

Brève
10/09/2020

Les trusts pharmaceutiques Novartis, Roche et Genentech ont été condamnés à payer 444 millions d'amende. Selon l'Autorité de la concurrence, ils s'étaient entendus pour écouler au prix fort le Lucentis, un médicament traitant la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l'âge). Remboursé à 100% par la Sécu, il est vendu 1160 € la dose. Dans le même temps, ces laboratoires ont fait campagne pour décourager les médecins de prescrire l'Avastin, efficace contre la DMLA mais qui ne coûte que 40 € la dose.

Cette escroquerie s'est organisée en famille en quelque sorte car Genentech appartient à Roche, et Novartis est actionnaire de Roche. Les trusts pharmaceutiques soignent, sans scrupule, avant tout leurs actionnaires.

Séminaire sur la sécurité : une manœuvre très à droite

Brève
10/09/2020

Le séminaire sur la sécurité organisé hier, le 9 septembre, a conclu une séquence de communication gouvernementale sur ce thème. Une opération qui vise à ne pas laisser Macron se faire siphonner des voix sur le terrain de la sécurité par ses concurrents de droite et d'extrême-droite.

"Mettre du bleu" (des flics en tenue) dans les rues, distribuer des amendes aux fumeurs de cannabis, multiplier les coups de menton, voire les coups de matraque ne fera reculer ni la délinquance ni les causes qui l'engendre. Mais en reprenant à son compte la démagogie et le vocabulaire de l'extrême droite, Macron sème, par pur calcul politicien, le poison de la division au sein des classes populaires.

La crise, c’est pas pour les grandes fortunes.

Brève
09/09/2020

Le magazine Forbes, spécialiste du classement des fortunes, vient de sortir sa liste des 400 Américains les plus riches. Malgré la crise économique, ou peut-être grâce à elle, leur fortune a augmenté de 8% par rapport à l'an dernier, avec 18 milliardaires de plus et un total cumulé de 3 200 milliards de dollars !

Ces chiffres sont en fait sous-estimés tant il est difficile de connaître précisément les montants de tous les comptes bancaires, placements financiers, jets et yachts, châteaux, propriétés, oeuvres d'art... que possèdent ces très grands bourgeois. Sauf à lever totalement le secret des affaires derrière lequel se cachent ces parasites !
 

Imprimer txt