Brèves

Intérim : la chute libre

Brève
11/02/2021

Le travail en intérim a reculé de 23,6% en 2020, soit l’équivalent de 185 000 emplois perdus ! Non pas parce que ces travailleurs auraient été embauchés en fixe, mais parce qu’ils ont été les victimes en « première ligne » du confinement et de la crise économique. Ils ont été les premiers à perdre leur emploi, et bien souvent sans l’amortisseur du chômage partiel !

Pour nos collègues intérimaires comme pour tous les travailleurs, si nous ne voulons pas crever de misère dans cette crise, il faut que tous ensemble nous, travailleurs, imposions le partage du travail entre tous en prenant sur les profits pour maintenir les salaires !

 

UE : la chasse aux migrants va s’amplifier

Brève
11/02/2021

La Commission européenne, qui sert de faux-nez aux gouvernements, vient de proposer d'accélérer les expulsions des migrants ne remplissant pas les conditions de demande d'asile. Et ce, en dépit de la quasi-fermeture des frontières liée à la pandémie !  Malgré les prétendues mesures de réintégration invoquées, il s’agit ni plus ni moins d’intensifier la chasse aux migrants. Comme s’il ne fallait pas au contraire, même en pleine crise économique, aider ceux qui fuient les guerres, la misère et le chaos engendrés par ce système capitaliste ! Autant demander du lait à un bouc.

Birmanie : la contestation continue

Brève
11/02/2021

De nouvelles manifestations, durement réprimées, ont opposé les manifestants aux forces militaires birmanes qui ont écarté du pouvoir la dirigeante Aung San Suu Kyi et son parti, le LND, qui collaboraient jusque-là avec elles. En réalité en Birmanie l’armée a été, depuis des années, plus ou moins ouvertement au pouvoir, plus ouvertement depuis son récent coup d‘Etat. Pour les travailleurs, la question ne se résume pas à un simple retour à plus de démocratie, mais, au-delà, de faire entendre leurs intérêts.

Une seule femme chez les évêques, cela ne change pas grand-chose

Brève
11/02/2021

Pour la première fois, une femme vient d’être désignée sous-secrétaire du Synode des évêques, une institution chargée des questions de doctrine dans l’Église catholique. Avec, honneur suprême, le droit de vote ! Cela suffit pour que les médias qualifient le pape de progressiste, voire de féministe. En attendant, l’Église pèse, partout où elle le peut, de tout son poids réactionnaire pour maintenir et renforcer notamment les lois les plus rétrogrades en matière de contraception, d’avortement et donc de libre choix pour les femmes. Au masculin comme au féminin, son influence est nuisible.
 

Élitisme et poudre aux yeux

Brève
11/02/2021

Macron annonce la création de 1 000 classes « talents » d’accès à des écoles de la haute fonction publique (dont l’ENA) pour des jeunes issus de milieux populaires. Et ces écoles augmenteraient, dans leurs concours, de 15% le nombre de reçus venant de cette voie. Voilà tout ce qu’il a su trouver pour faire croire qu’il a honoré sa promesse « d’émancipation et d’égalité des chances » : de la poudre aux yeux puisque, dans le même temps, avec l’aide de son ministre Blanquer, il continue de démanteler l’ensemble de l’Éducation nationale en supprimant encore des milliers de postes.

Les rapaces déjà en embuscade

Brève
11/02/2021

Engie enclenche la vente des activités de services qu’elle a regroupées sous le nom de Bright.

Cette entreprise, valorisée autour de 4 milliards, intéresse des fonds d’investissement. Engie refuse de vendre à la découpe. Ce seront les fonds qui se chargeront de dépecer cette entreprise pour la revendre par tranches.

Cette étape supplémentaire ne sera pas profitable aux salariés et aux consommateurs, et le fait qu’ Engie s’engage à garder 20 à 25 % des parts de Bright n'est qu'un alibi pour faire avaler cette vente.

Frontex, front avancé de la forteresse Europe

Brève
10/02/2021

Frontex, l’agence chargée de garder les côtes de l’UE, est sous les feux de l’actualité. Accusations de refoulements illégaux, fraudes, harcèlements… Bien des comportements scandaleux lui sont attribués.

Dans le même temps, on apprend que le budget de cette agence s’élève en 2020 à 460 millions d’euros, ce dont profitent les industriels de l’armement et de la sécurité.

On nous ressasse que la riche Europe ne pourrait pas accueillir « toute la misère du monde » mais, rien qu’avec cette somme, elle pourrait largement accueillir des dizaines de milliers de personnes !

Le capitalisme pollue… et tue

Brève
10/02/2021

Une étude de chercheurs de Harvard pointe que 9 millions de personnes, 97 000 en France, sont mortes prématurément en 2018 à cause de la pollution de l’air liée aux énergies fossiles, des chiffres près de deux fois plus importants que les estimations précédentes.

Ces morts sont attribuables en très grande partie aux activités industrielles autour des énergies fossiles menées sans précautions suffisantes pour protéger la qualité de l’air, dans le but d’optimiser leurs profits. Pour toute réponse, le gouvernement français envisage l’interdiction… de la publicité sur les énergies fossiles, mais en rien de contraindre les industriels à préserver l’air. Dérisoire !

 

Que la bourgeoisie voit-elle dans le marc de café ?

Brève
10/02/2021

Un rapport de la COFACE, compagnie d’assurance-crédit d’État pour grandes entreprises, prévoit que l’année 2021 risque de connaître une recrudescence des mouvements sociaux, du fait de la reprise économique après la crise sanitaire, dont les riches profiteront, et du creusement aggravé des inégalités sociales.

Cet organisme, lié aux sommets de l’État et aux capitalistes, reconnaît que le rejet par la population de la gestion de la crise sanitaire risque fort d’inspirer une colère bien plus vaste et dirigée contre le système dans son ensemble. Et c’est tout ce qu’on souhaite.

Imprimer txt