Brèves

Soudan : Al-Bachir éliminé, au tour des militaires !

Brève
12/04/2019

Manifestation au Soudan

La population soudanaise mobilisée depuis plusieurs mois contre le régime d’Al-Bachir est venue à bout du dictateur. En effet, devant la contestation, l’État-major de l’armée a destitué Al-Bachir et certains de ses ministres et a annoncé une transition sous la houlette des militaires.

Le régime essaie donc de se sauver en éliminant sa tête trop haïe, mais la population n’est pas dupe et dès cette annonce, les manifestations massives ont continué. Les classes populaires soudanaises ont toutes les raisons de n’accorder aucune confiance à ces généraux et de poursuivre leur mobilisation pour venir à bout de ce régime honni qui s’est enrichi sur leur dos depuis des décennies !

Le travail, ce n’est pas la santé !

Brève
12/04/2019

Selon une étude de l’Assurance maladie, avec près de 2 000 cas par an, le nombre de cancers professionnels reconnus a plus que triplé en 20 ans. Et ce nombre est sous-évalué d’après l’étude elle-même, car bien des cancers liés au travail ne sont pas reconnus comme tels.

Ils sont dus dans 80 % des cas à l’exposition à l’amiante, mais de plus en plus, d’autres produits comme le benzène, les goudrons, les poussières de bois déclenchent ces maladies.

Dans bien des cas, les travailleurs doivent se battre pour se faire reconnaître en maladie professionnelle, comme pour les victimes de l’amiante dont la lutte contre l’État et les patrons dure depuis des dizaines d’années et doit encore se poursuivre.

Privatisation d’ADP : Référendum d'Inconsistance Politique

Brève
12/04/2019

218 parlementaires regroupant des élus de droite et d’autres qui se disent à gauche viennent de signer un texte en commun censé empêcher la privatisation du groupe Aéroports de Paris (ADP). Cette initiative a pour objectif de déclencher un Référendum d'Initiative Partagée (RIP), une première dans l'histoire de la Vème République, ce qui fait frétiller cette belle brochette de députés, de LFI à LR en passant par le PS, et excite du même coup la verve des journalistes.

​Mais cette opération, qui a peu de chances d'aboutir vues les conditions mises en place pour déclencher un tel referendum, ne représente qu'une manœuvre de politiciens cherchant à se donner une nouvelle virginité et un brevet de démocrate.

En revanche, les travailleurs d'ADP ne pourront compter que sur leurs propres forces pour s'opposer à la dégradation de leurs conditions de travail, qu'ils travaillent directement pour des capitalistes ou pour un État entièrement à leur service.

Des droits à conquérir pour des millions de femmes !

Brève
12/04/2019

D’après une étude des Nations unies, les droits à disposer de leur corps sont inexistants pour des millions de femmes dans le monde. 214 millions d’entre elles n’ont pas accès à des méthodes modernes de contraception, soit parce qu’elle est interdite par les obscurantistes religieux, soit qu’elle soit inaccessible à cause de la pauvreté. Chaque jour, plus de 800 femmes meurent pendant leur grossesse ou l’accouchement faute de moyens. 800 millions de femmes ont aussi été mariées de force alors qu’elles étaient mineures.

​La société capitaliste est barbare et inégalitaire. Et elle l’est plus encore pour les femmes, qui pourtant représentent la moitié de l’humanité !

Cahuzac : un coupable en liberté

Brève
11/04/2019

Alors qu’il était ministre délégué au budget dans le gouvernement socialiste dirigé par Jean-Marc Ayrault, sous la présidence de Hollande, Jérôme Cahuzac avait été mis en cause pour fraude fiscale. Après avoir menti, il avait finalement dû reconnaitre avoir possédé pendant vingt ans un compte en Suisse très bien garni et non déclaré au fisc. Condamné à quatre ans de prison dont deux fermes en mai 2018, la justice vient de décider qu’il n’irait pas en prison.

Son avocat explique qu’il n’y aurait aucun traitement de faveur dans cet aménagement de peine puisque, dit-il, son client a payé ses 300 000 euros d’amende, qu’il est bien inséré dans la société et qu’il a même des projets professionnels

Par contre après les manifestations du samedi à l’appel des gilets jaunes, des manifestants ont été condamnés à de la prison ferme, certains immédiatement incarcérés. Eux n’avaient pas détourné des sommes importantes des caisses de l’État en mentant sans vergogne devant les parlementaires et l’opinion. Ils s’étaient, pour beaucoup d’entre eux, simplement trouvés au mauvais endroit au mauvais moment… et surtout, ils n’appartiennent pas au même monde qu’un Cahuzac.

Pologne : les enseignants massivement en grève

Brève
11/04/2019

Plus de 500 000 enseignants polonais ont commencé une grève reconductible. Ils réclament 30 % d’augmentation de leur salaire qui est parmi les plus bas d’Europe : un enseignant en Pologne gagne, suivant l’ancienneté, entre 700 et 1 300 euros mensuels. La grève est massive et touche près de 80 % des établissements.

La lutte va être difficile contre un gouvernement ultraconservateur, mais les grévistes montrent une grande détermination, qui pourra, espérons-le, faire contagion à l’ensemble des travailleurs.

Société générale : non aux suppressions de postes !

Brève
11/04/2019

La Société générale a confirmé la suppression de 1 600 postes dans le monde, dont 750 en France. La banque a pourtant fait plus de 3,3 milliards de profits en 2018, en augmentation de 38 % par rapport à 2017, mais cela ne suffit pas aux actionnaires qui en veulent toujours plus.

Interdire les licenciements, en particulier dans des entreprises qui font des milliards de profit, est un des objectifs de défense pour le monde du travail.

Pollueur mais pas payeur

Brève
09/04/2019

À Saint-Just-de-Claix, petite commune du Vercors, une fromagerie, filiale de Lactalis depuis 2011, vient d’être condamnée pour avoir rejeté depuis des années ses déchets dans l’Isère. Une station d’épuration avait bien été construite dans les années 2000, mais Lactalis a estimé que cela lui revenait trop cher d’en passer par elle… et a donc continué à transformer la rivière en poubelle. Aujourd’hui, la fromagerie est condamnée à 100 000 euros d’amende, dont 50 000 avec sursis, alors que Lactalis a économisé un million d’euros en ne traitant pas ses déchets.

Autant dire que c’est un encouragement à continuer.

Grand débat : l’enfumage se confirme

Brève
09/04/2019

Edouard Philippe a fait un premier bilan du « Grand débat » national. D’après lui, les Français seraient surtout exaspérés par les impôts, inquiets pour l’accès aux soins médicaux et... refuseraient les limitations de vitesse à 80 km/h.

Mais pas un mot sur le pouvoir d’achat, l’augmentation des salaires, des pensions de retraites et des allocations, exigences que le mouvement des gilets jaunes avait mis au cœur de la protestation, et qui concernent, bien au-delà de ce mouvement, l’ensemble du monde du travail.

Preuve que, même si le gouvernement prétend avoir entendu la colère, il n’a pas l’intention d’y répondre autrement que par des discours. Preuve aussi que la mobilisation, dans la rue et dans les entreprises, reste à l’ordre du jour.

Imprimer txt