Brèves

Dimanche 12 juin, votez pour votre camp, le camp des travailleurs !

Brève
10/06/2022

 

Le cirque des promesses électorales ne fait plus rêver grand monde, et il y a de quoi. Une fois au pouvoir, les politiciens remisent les promesses et ne peuvent ni ne veulent s’attaquer aux problèmes qui menacent l’existence même des classes populaires.

Le changement ne viendra pas de l’intérieur des institutions et de ses notables. Il viendra des travailleurs et de leurs luttes. C’est pour affirmer cela que Lutte ouvrière présente des candidats dans toutes les circonscriptions.

Voter pour ces candidats, c’est rejeter le nationalisme, le racisme, toutes ces idéologies qui dressent les travailleurs les uns contre les autres. C’est affirmer que les travailleurs, qui font tourner toute la société, sont capables de la diriger bien mieux que la grande bourgeoisie, aveuglée par la recherche du profit et que c’est tout ce système qui est à renverser.

Macron et le pouvoir d’achat : tout sauf l’augmentation des salaires

Brève
10/06/2022

 

À deux jours des législatives, Macron a relancé les illusions du dividende salarié, du blocage des prix et du triplement de la prime défiscalisée comme autant de solutions à la perte du pouvoir d’achat des travailleurs.

Le gouvernement multiplie les annonces sans jamais contraindre à rien le grand patronat ni rien garantir aux classes populaires. Et, cerise sur le gâteau : ce sont des diversions aux indispensables augmentations de salaire.

Variole du singe : un air de déjà-vu

Brève
10/06/2022

 

Dans certains pays d’Afrique, la variole du singe est considérée comme une maladie endémique. Ces derniers mois, elle prend de l’ampleur y compris hors de ce continent. Un vaccin existe, dont l’OMS dénonce le fait qu’il est peu distribué en Afrique, pourtant le continent le plus touché. Comme pour les épidémies de choléra et de Covid...

Il est urgent d’exproprier et de passer sous contrôle des travailleurs les trusts pharmaceutiques, dont la rapacité est criminelle.

Chèque alimentaire : le flou des promesses électorales

Brève
09/06/2022

 

La Première ministre vient d'annoncer le versement en une fois à la rentrée, d'une aide alimentaire, dont le montant est encore inconnu, pour les familles les plus modestes.

L’inflation accélère mois après mois, semaine après semaine. Les 18 centimes déduits depuis deux mois sur les carburants ont déjà été rattrapés par les prix. Alors cette aide, promise juste avant les élections législatives mais pour dans quelques mois, ne sauvera nullement le pouvoir d’achat des familles populaires. Pour les chèques de plusieurs milliards, tirés sur l’argent public, il faut s'appeler Air France, Renault ou Peugeot.

Contrairement au grand patronat, les travailleurs ne veulent pas être assistés, mais vivre de leurs salaires qui ont besoin d’être augmentés et de suivre l’inflation.

Santé : les ministres changent, la catastrophe reste

Brève
09/06/2022

 

Confrontée aux services d'urgences qui ferment faute de personnel, Bourguignon, la nouvelle ministre de la Santé, a annoncé quelques mesures : doublement du tarif des heures supplémentaires, étudiants infirmiers employables immédiatement, retour des hospitaliers en retraite…

Ces mesures «exceptionnelles » sont déjà mises en pratique ici ou là depuis le Covid. Et pourtant les hôpitaux se rapprochent toujours plus de la catastrophe car il n’y a toujours pas d’embauches et d’augmentations de salaire à la mesure de la situation.

Roissy : l’arme des travailleurs, c’est la grève !

Brève
09/06/2022

 

À l’aéroport de Roissy, jeudi 9 juin, plus d’un quart des vols sont annulés suite à une grève. Les grévistes réclament 300 € nets d’augmentation de salaire pour toutes et tous, quels que soient le statut, le contrat de travail et l’entreprise, sous-traitante ou pas.

En cette période de baratin électoral, ces travailleurs choisissent la seule voie capable de faire plier le patronat : celle de la lutte !

Caprice de riches

Brève
09/06/2022

 

Porsche propose désormais, à Hambourg et Berlin, un forfait à 2 899 € par mois pour pouvoir rouler avec un modèle différent chaque jour.

La crise ? Quelle crise ?

Famines : capitalisme criminel

Brève
09/06/2022

 

L'Organisation des Nations-unies pour l'agriculture et l'alimentation, la FAO, s'alarme dans un nouveau rapport de l'envolée des prix alimentaires mondiaux sur un an : le blé a augmenté de 120 % sur les marchés européens, et globalement, les prix ont bondi de presque 30 %. C'est bien plus que les dernières flambées de 2008 et 2011 qui avaient déclenché des émeutes de la faim dans plusieurs pays pauvres.

Le rapport pointe aussi que ce n'est pas la guerre en Ukraine qui est à l'origine de cette augmentation vertigineuse : elle avait commencé bien avant.

Guerre économique ou militaire, les travailleurs n'ont pas à payer la faillite du capitalisme qui conduit toute une partie de l’humanité à la famine.

Pour l’Etat, il y a réfugié et réfugié

Brève
09/06/2022

 

Des réfugiés non-ukrainiens, qui avaient fui la guerre pour la France, reçoivent à présent des avis d’obligation de quitter le pays de la part des préfectures. C’est le cas en particulier d’étudiants africains qui faisaient leurs études en Ukraine parce c’était moins cher qu’en Occident.

Le cynisme de l’État français est teinté de racisme anti-africain et anti-pauvre.

Imprimer txt