Brèves

Carrefour : des millions pour le PDG, des queues de cerises pour les salariés

Brève
04/06/2022

La rémunération de Bompard, PDG de Carrefour, vient d’être votée par les actionnaires du groupe. Elle pourra se monter à 4 millions, découpés en tranches fixes et optionnelles selon les performances de l’entreprise. C’est-à-dire la capacité de Bompard à augmenter les bénéfices en maintenant les emplois et les salaires au minimum.

Le coût du profit pèse lourdement sur les travailleurs.

Riches : opération prestidigitation

Brève
04/06/2022

Les comptes bidon de l'observatoire des inégalités

L'Observatoire des inégalités a publié un rapport assurant que 4,5 millions de Français doivent être considérés comme « riches ».

Selon ce rapport, pour être considéré comme riche il suffit de toucher un salaire de plus de 3 673 euros par mois pour une personne seule. Ce qui est le cas de nombreux salariés cadres et ingénieurs avec un peu d’ancienneté. C’est une grossière tentative de division du monde du travail, qui va des ouvriers aux ingénieurs, qui travaillent et peuvent lutter ensemble.

Cette diversion tente de camoufler derrière les cadres les véritables maîtres de l’économie et de la société, qui sont très peu nombreux, mais très très riches : les capitalistes et la grande bourgeoisie.

Ile longue : une condamnation qui en appelle d’autres

Brève
03/06/2022

Après des années de procédure, un tribunal vient de reconnaître la « faute inexcusable » de l’État dans l'affaire qui l’opposait à un ancien ouvrier de la DCN (devenue Naval Group). Celui-ci avait contracté une forme de leucémie après avoir été mis en contact durant plus de trente ans, sans aucune protection, aux rayonnements des têtes nucléaires sur la base de sous-marins de l'Ile Longue.

Un jugement qui est un encouragement pour tous les autres travailleurs exposés a des substances nocives, par l’État pour préparer ses sales guerres, ou par des patrons.

Syrie : Erdogan engage une nouvelle guerre contre le peuple kurde

Brève
03/06/2022

Profitant de la mobilisation militaire de l’OTAN face à la Russie, le président de la Turquie prépare une nouvelle offensive militaire dans le nord de la Syrie, dont l’armée turque occupe déjà une partie.

Il prétend pour la énième fois « nettoyer » ces territoires du « terrorisme ». Pourtant, son régime et son armée n’ont eu de cesse durant dix ans d’appuyer des islamistes de Syrie, véritables terroristes.

En fait, Erdogan s’en prend aux populations kurdes. Alliée des États-Unis et membre de l’OTAN, la Turquie poursuit sa sale guerre et ses crimes en toute impunité.

Le jubilé d’Elizabeth : décor en carton-pâte

Brève
03/06/2022

La télévision française admirative tourne en boucle sur le jubilé de la reine d’Angleterre, ses 70 ans de règne, les pleurs de son arrière-petit-fils, l’absence de son petit-fils, les quatre jours de fête… Un véritable cirque !

En France, le pouvoir des capitalistes s’abrite derrière le président d’une république bourgeoise. Au Royaume-Uni, c’est derrière une monarchie bourgeoise. Cela fait peu de différence.

Brésil : déluges et pauvreté tuent

Brève
02/06/2022

À Recife au Brésil, le bilan humain est lourd après les épisodes de pluies diluviennes de la fin mai : au moins 106 morts et des disparus probablement emportés par les eaux ou engloutis sous la boue, ainsi que plus de 6 200 déplacés.

En cause: le réchauffement climatique bien sûr qui multiplie ces épisodes de pluies, comme celui de février dernier à Petropolis qui fit 233 morts. Ces morts ne doivent rien à la fatalité, mais à la pauvreté car ce sont à chaque fois les populations des bidonvilles qui sont les victimes, faute d’habitations solides, d’infrastructures et de moyens de secours.

Crise écologique et misère sociale : c’est la société capitaliste qu’il est urgent de renverser.

Éducation nationale : surtout ne rien changer

Brève
02/06/2022

Le nouveau ministre de l’Éducation Pap N’Diaye visite aujourd’hui une école de Marseille avec Macron, pour promouvoir « l’école du futur ». En guise d’école du futur, c’est plutôt celle du passé, puisqu’il s’agit de continuer la politique de Blanquer où les directeurs d’école pourraient recruter eux-mêmes les enseignants, comme de vrais patrons. En quoi cela pourrait-il réduire le nombre d’élèves par classe et améliorer les conditions d’apprentissage des enfants des quartiers populaires ? Mystère.

N’Diaye, présenté comme un changement par rapport à Blanquer, a gardé le même conseiller que son prédécesseur pour mener la même politique. Si les enseignants et les parents attendaient du changement, il leur faudra donc l’attendre… leurs propres luttes.

Hôpitaux : Macron brasse du vent

Brève
01/06/2022

Macron est allé rendre une visite très médiatisée à l’hôpital de Cherbourg qui, comme 20 % des hôpitaux, est obligé de restreindre l’accès aux Urgences du fait du manque de soignants.

C’est là qu’il a fait l’annonce d’une « mission flash » d’une durée d’un mois sur l’éducation et la santé… Si c’est pour faire le constat de l’impasse dans lequel sa politique dévastatrice, et celle de ses prédécesseurs, ont plongé le système de santé, il suffit d’écouter les protestations des travailleurs hospitaliers.

Après les applaudissements, le Ségur, voici un nouvel écran de fumée pour tenter de maquiller. Pas dit que ça marche.

Crise : eux ou nous

Brève
01/06/2022

En mai l'inflation officielle, largement sous-évaluée, a atteint 5,2 % tandis que le PIB s'affiche en baisse de 0,2 % au premier trimestre et le chômage en hausse.

Le niveau de vie des classes populaires est amputé de mois en mois, entraînant la baisse de la consommation, tandis que les profits et les dividendes versés aux actionnaires ont explosé.

Pour arrêter la course à l'abîme, les travailleurs n'auront pas d'autre issue que de s'en prendre à la fortune et au pouvoir de la grande bourgeoisie.

Imprimer txt