« Accords de performance collective » : une performance surtout patronale

Brève
13/08/2020

Le gouvernement est bien forcé de reconnaître que les patrons outrepassent leurs droits dans l'application des accords de performance collective, qui leur permettent d'imposer des dégradations des conditions de travail et les salaires. Des patrons ont voulu imposer des changements dans les périodes d'essai ou dans les préavis de licenciement, imposer des forfaits-jours à des salariés qui n'y sont pas astreints, s'affranchir du code du travail ou des conventions collectives.

Ces patrons utilisent les lois à leur avantage tant qu'ils le peuvent, et ils y sont aidés par le gouvernement. Mais ils n'hésitent pas à les piétiner s'ils y trouvent leur intérêt. La seule loi qu'ils connaissent, c'est la loi du plus fort. Eh bien, il faut s'organiser pour être plus fort qu'eux !

Les dernières brèves