Afghanistan : séisme naturel, conséquences sociales

Brève
24/06/2022

Le séisme qui a frappé le sud-est de l’Afghanistan le 22 juin a tué plus de mille personnes et en a blessé bien d’autres, selon un bilan provisoire ; la réalité est probablement bien pire. L’inexistence des structures médicales laisse les populations victimes livrées à elles-mêmes au lendemain de la catastrophe.

Dans ce pays, la population manque déjà de tout au quotidien. Aucun des progrès techniques permettant de limiter les effets des séismes n’a été mis en œuvre en Afghanistan.

Cette pauvreté et ce sous-équipement ne viennent pas de nulle part. Les grandes puissances, dont les États-Unis qui ont bombardé et occupé l’Afghanistan pendant 20 ans, ont consacré des milliards à du matériel de guerre, laissant le pays en ruine et aux mains du régime réactionnaire des talibans.

Si les séismes sont dangereux, c’est la domination impérialiste qui est criminelle.

Les dernières brèves