Afghans expulsés : le visage sans fard du pays des droits de l'homme

Brève
11/09/2019

Pas un jour sans qu'un attentat n'ensanglante l'Afghanistan. La mission d'assistance des Nations unies a dénombré dans ce pays 3 800 victimes civiles entre janvier et juin. Pourtant les autorités françaises veulent accélérer les expulsions d'Afghans refugiés en France. Un texte présenté comme un accord de coopération avec les autorités afghanes, déjà voté au Sénat, sera examiné par l'Assemblée nationale le 18 septembre.

Les Afghans sont les premiers demandeurs d'asile en France. Plus de 800 d'entre eux sont enfermés en centre de rétention. Ils sont arrivés ici après avoir affronté les dangers et les violences des routes migratoires. Cette politique est d'autant plus cynique que la France a contribué au ravage de l'Afghanistan en participant à la coalition militaire internationale en 2001.

Les dernières brèves