Amiante : aucun patron condamné

Brève
08/04/2019

Après des années d'attente, une décision de justice prévoit désormais qu'un travailleur ayant été exposé à l'amiante pourra faire valoir un préjudice dit d'anxiété et demander une indemnisation. Et cela quelle que soit la branche ou l'entreprise où il avait travaillé.

L'amiante a tué de 61 000 à 118 000 personnes entre 1995 et 2009 ? et l'on prévoit qu'il en tuera entre 68 000 et 100 000 d'ici à 2050.

On sait depuis longtemps que l'amiante tue, pourtant son interdiction ne date que de 1997. Et nul patron n'a jamais été condamné pour y avoir exposé ses salariés.

Bel exemple d'une justice soumise au patronat.

Les dernières brèves