Blanquer tente le coup de brosse à reluire

Brève
30/03/2019

à la manifestation du 30 mars 2019

À la veille de la manifestation appelée ce samedi 30 mars contre ses projets, le ministre de l'Éducation tente d'amadouer les enseignants en leur envoyant une lettre dans laquelle il écrit : « Vous êtes les premiers acteurs des politiques scolaires, qui se situent à l'avant-garde du progrès social. À ce titre, tous les Français vous doivent gratitude et respect ».

Mais les enseignants estiment à juste titre que « leur » ministre, lui, ne les respecte pas. Leurs grèves dans certaines villes ce jeudi dénonçaient à nouveau la réforme des lycées qui va se mettre en place et qui ne rime à rien, mais qui va réduire le nombre de postes et d'heures d'enseignant par élève, la réduction du temps sans élèves pour les directeurs d'école et les restrictions prévues à la libre expression des enseignants

La meilleure réponse à apporter à Blanquer est d'accroître les mobilisations.

Les dernières brèves