Chèque alimentaire : le flou des promesses électorales

Brève
09/06/2022

 

La Première ministre vient d'annoncer le versement en une fois à la rentrée, d'une aide alimentaire, dont le montant est encore inconnu, pour les familles les plus modestes.

L’inflation accélère mois après mois, semaine après semaine. Les 18 centimes déduits depuis deux mois sur les carburants ont déjà été rattrapés par les prix. Alors cette aide, promise juste avant les élections législatives mais pour dans quelques mois, ne sauvera nullement le pouvoir d’achat des familles populaires. Pour les chèques de plusieurs milliards, tirés sur l’argent public, il faut s'appeler Air France, Renault ou Peugeot.

Contrairement au grand patronat, les travailleurs ne veulent pas être assistés, mais vivre de leurs salaires qui ont besoin d’être augmentés et de suivre l’inflation.

Les dernières brèves