Cluster des travailleurs agricoles du Sud : patrons relaxés

Brève
27/06/2020

Fraises : dans le Sud elles sont essentiellement ramassées par des saisonniers aux conditions indignes

Le syndicat CFDT avait assigné en justice neuf sociétés agricoles des Bouches-du-Rhône et la société d'intérim espagnole Terra Fecundis pour absence d'évaluation des risques sanitaires et de plan de protection des salariés. Le tribunal a déclaré nulle ces assignations et condamné l'organisation syndicale à payer les frais de justice invoquant l'absence de preuves.

Mais ce devrait être aux employeurs de faire la preuve qu'ils prennent les mesures nécessaires face à la pandémie. Or la détection positive au Covid-19 de 251 travailleurs saisonniers ces dernières semaines montre qu’ils n’ont manifestement pas pris les précautions et les garanties suffisantes.

Ce qui s’est produit n'est pas une surprise. Les conditions imposées depuis des années à ces travailleurs détachés, souvent des femmes et des hommes d'Amérique latine, arrivés d’Espagne, sont au-dessous de tout.

Visiblement ce n'est pas sur la Justice qu'ils pourront compter pour mettre fin à cette situation.

Les dernières brèves