Delevoye : l’Alzheimer des politiciens

Brève
14/12/2019

Delevoye au Conseil économique et social, en 2013

Delevoye est à nouveau épinglé pour avoir « oublié » de déclarer dans sa déclaration (obligatoire) devant la commission chargée de la transparence des ministres quand ils entrent en fonction, son poste de membre du conseil d'administration de la Fondation SNCF, après avoir omis de signaler  son appartenance à un institut de formation des assurances et un salaire de plus de 5000 euros payé par un institut « de réflexion sur l'éducation ». Ces liens traduisent le fait que les politiciens comme lui sont liés au monde des entreprises et de la grande bourgeoisie.
Or omettre de telles déclarations constitue un délit.
Voir qu'en plus de s'attaquer aux retraites des travailleurs, le ministre chargé du dossier a la mémoire qui flanche ne peut qu’attiser la colère face à des politiciens qui nous vident les poches mais ne se privent pas de remplir les leurs au passage.

Les dernières brèves