Enseignants en colère

Brève
04/10/2019

Rassemblement à Bobigny

Après le suicide de Christine Renon, directrice d'école à Pantin, les enseignants étaient appelés à se mobiliser jeudi 3 octobre, jour de ses obsèques. La grève a été très suivie en Seine-Saint-Denis, avec 43 % de grévistes, selon le ministère de l’Education.

Mais un peu partout, professeurs des écoles, enseignants de collège et de lycée, parents d'élèves, se sont rassemblés pour exprimer leur colère. Ils dénoncent des conditions de travail devenues de plus en plus insupportables, au fil des années et des réformes qui s'accumulent pour rogner sur les moyens humains et matériels.

​Le ministre Blanquer a annoncé la création d’un comité de suivi de la situation… pour attiser la colère ?

Sur le même sujet