États-Unis : menaces sur l'IVG

Brève
15/05/2019

Aux États-Unis, le sénat de l'Alabama, largement dominé par des conservateurs Républicains, doit se prononcer sur une loi qui interdirait aux médecins de pratiquer quasiment tous les avortements, y compris en cas de viol et d'inceste. D'autres États américains ont déjà restreint l'accès à ce droit fondamental. C'est le cas de la Géorgie mais aussi d' États du nord comme l'Ohio.

Depuis des années, les milieux réactionnaires mènent une offensive contre l'IVG. Trump a nommé à la Cour suprême fédérale un juge anti-avortement qui favorise l'adoption par les États de lois très restrictives pour les droits des femmes.

Des mobilisations ont lieu contre ces lois réactionnaires et plusieurs projets conservateurs ont échoué, en Floride, dans le Mississipi ou le Missouri. En se mobilisant, les femmes mais aussi des hommes ont la force de s'opposer au poids des religieux et des tenants du patriarcat. Vive leur mobilisation !