Fedex : une politique criminelle

Brève
08/04/2020

Le site de l’entreprise Fedex de l’aéroport de Roissy a reçu une injonction de l’inspection du travail de fournir à chaque travailleur deux tenues jetables, quatre paires de gants et autant de masques. C’est qu’un intérimaire travaillant sur le site est décédé du coronavirus, et au moins 19 travailleurs ont été atteints.

Et pourtant l’entreprise a mis du temps pour prendre quelques mesures, sous la pression d’organisations syndicales et face au tollé provoqué par sa légèreté.

Face aux demandes pourtant modérées de l’inspection du travail, Fedex prétend que certaines mesures sont inapplicables et a déposé un recours.

De telles économies augmentent le risque d’explosion de l’épidémie. Mais Fedex n’en a cure.

Les dernières brèves