Féminicide : où est la sécurité ?

Brève
06/05/2021

À Mérignac, en Gironde, une femme a été brûlée vive par son ex-mari. Alors que celui-ci avait déjà été condamné pour violence conjugale, aucun des dispositifs dont se prévaut le gouvernement, bracelet anti-rapprochement ou téléphone grave danger, n’était en œuvre pour protéger cette femme.

Le gouvernement et une grande partie des partis politiques ne cessent de discuter de terrorisme et de pondre des lois en série. Mais les 39 féminicides qui ont eu lieu depuis le début de l’année, parmi les pires conséquences de l'oppression des femmes, sont loin de susciter le même intérêt de leur part…

Les dernières brèves