Flambée des prix du blé : ceux qui spéculent et affament la planète

Brève
20/05/2022

La bourse des matières premières de Chicago

Le prix du blé a doublé en cinq mois, atteignant 438 euros la tonne. Cette flambée plonge des pays entiers dans la détresse alimentaire, voire la famine.

Pour justifier cette envolée, la guerre entre la Russie et l'Ukraine, principaux exportateurs de céréales, et les conditions climatiques sont avancées. C'est une façon de dédouaner les spéculateurs pour lesquels la guerre ou les catastrophes climatiques sont des opportunités. Eux, le seul blé qui les intéresse, c'est celui qu'ils se mettent dans la poche.

Les dernières brèves