Grève de la faim dans les centres de rétention : des papiers pour tous !

Brève
11/01/2019

(c) la Cimade

Depuis le 3 janvier, plus d’une centaine de travailleurs sans papiers et de migrants sont en grève de la faim dans les centres de rétention de Vincennes et du Mesnil-Amelot en région parisienne. Ils protestent contre leur arrestation, contre les conditions indignes de leur enfermement, contre les violences policières et le manque d’accès aux soins. « Même les animaux sont mieux traités que nous », dénoncent-ils.

Cette situation est le résultat de la politique du gouvernement qui a raccourci le délai pour déposer une demande d’asile et a rallongé la durée de rétention administrative.

Des papiers pour tous et une totale liberté de circulation et d’installation pour ces personnes, ce serait la moindre des choses… c’est-à-dire une mesure d’humanité élémentaire.