Hôpitaux de Marseille : non au vol des soignants !

Brève
20/05/2022

À Marseille, des infirmiers se voient réclamer le remboursement de primes perçues. En décembre 2021, Olivier Véran, alors ministre de la Santé, annonçait que les heures supplémentaires d'une partie des soignants seraient payées double. Mais, considérant aujourd'hui que ce tarif ne concernait pas les heures effectuées durant les périodes d'astreinte, la direction de l'hôpital de Marseille exige leur remboursement. Certains soignants doivent ainsi rembourser jusqu'à 2400 €. D'autres directions, comme à l'hôpital de Grenoble, ne remettent pas en cause les primes versées.

Quand les travailleurs hospitaliers s'épuisaient face à l'afflux de malades du Covid, les directions des hôpitaux prétendaient les aider « à aller chercher le surplus d'énergie nécessaire ». Aujourd'hui, c'est un surplus de colère que cette mesure révoltante mériterait d'engendrer !

Les dernières brèves