Hôpitaux : non aux suspensions de salaire !

Brève
15/09/2021

À partir d’aujourd’hui, les travailleurs hospitaliers qui n’auront pas reçu au moins une dose de vaccin seront suspendus sans salaire, voire pourront à terme être licenciés.

Cette contrainte imposée par le gouvernement lui permet d’escamoter ses propres responsabilités. Car les soignants ne sont pas responsables des plus de 100 000 morts du Covid en France. Au contraire, ils ont soigné !

Par contre, les gouvernements portent leur part de responsabilités, eux qui depuis des décennies suppriment des lits et font des économies sur les dépenses de santé. Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé qui vient d’être mise en examen, en sait quelque chose.

Alors l’obligation qui devrait s’imposer, c’est d’embaucher, d’augmenter les salaires dans les hôpitaux, et de garantir tout le matériel nécessaire.

Les dernières brèves