« Internes épuisés, patients en danger »

Brève
21/06/2021

Les internes hospitaliers, en grève, ont manifesté samedi 19 juin à Paris devant le ministère de la Santé pour dénoncer le non respect de leur temps de travail hebdomadaire fixé à 48 heures maximum mais largement dépassé. Leurs repos pendant les gardes ou entre deux journées ne sont pas toujours assurés. Cette surcharge est une cause d’épuisement, donc un vrai danger pour eux comme pour les patients.

Ce qui est vrai pour les internes, l’est aussi pour les infirmières et les aides-soignantes à l’hôpital. Mais pas seulement : dans toutes les branches de l’économie, l’Etat comme le patronat abusent des heures supplémentaires. Le capitalisme est incapable d’organiser l’économie autrement qu’en usant les travailleurs. Il faut s’en débarrasser.

Les dernières brèves