Interpol : un général à la hauteur du job

Brève
26/11/2021

Le général Ahmed Nasser al-Raisi vient d’être élu à la tête d’Interpol, l’organisation internationale de police criminelle. Ce haut dignitaire émirati est visé par deux plaintes, en France et en Turquie, pour « torture ».

Aux Émirats, les opposants au régime sont privés des droits les plus élémentaires : l’un d’eux, Ahmed Mansour, est détenu depuis quatre ans dans une cellule de 4m2 sans sanitaires et sans accès aux soins.

Interpol promeut « la coopération policière internationale » : en plaçant un tortionnaire à sa tête, elle annonce la couleur !

Les dernières brèves