IVG : un droit à renforcer

Brève
12/06/2019

Alors que le Sénat avait adopté en tout petit comité un amendement qui permettait d'interrompre une grossesse jusqu'à 14 semaines au lieu de 12 actuellement, la droite a obtenu l'autorisation de faire un nouveau vote mardi 11 juin. Avec la bénédiction de ce gouvernement qui se prétend progressiste, le Sénat a rejeté l'allongement du délai.

Chaque année, pour cause de délai dépassé, 4 à 5000 femmes vont avorter dans les pays d'Europe où le délai est plus long comme la Grande-Bretagne ou les Pays-Bas. A cause des coûts de tels voyages, beaucoup de femmes doivent y renoncer.

Face aux pressions des bigots et des réactionnaires de tout poil, la liberté des femmes reste un combat à mener.