Jour de carence : haro sur les travailleurs

Brève
15/09/2020

Amélie de Montchalin

La ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, a refusé de suspendre à nouveau le jour de carence comme le demandaient à la fois les syndicats de salariés et l'association des DRH des grandes collectivités. Pour cette dernière, des salariés peuvent « ne pas se signaler lorsqu'ils sont atteints avec des symptômes bénins ou s'ils sont asymptomatiques, ou lorsqu'ils sont cas contact. Ils continuent alors de venir au travail au risque de mettre en danger leurs collègues ».

Les jours de carence, abolis pendant l'état d'urgence sanitaire, ont été rétablis au 10 juillet. Dans le privé comme dans le public ce rétablissement est une mesure contre les travailleurs et une ineptie sanitaire, particulièrement en période de pandémie.

Les dernières brèves