Le règne de l’irresponsabilité

Brève
11/01/2018

Après les magasins Leclerc, la quasi-totalité des grandes surfaces ont admis avoir laissé dans les rayons des lots de lait infantile contaminé, même après avoir été informées de leur nocivité et après avoir reçu l’injonction de les retirer de la vente. D'après des représentants d’associations de consommateurs, les rappels de produits sont rarement mis en œuvre. Dans ce cas, vu que les victimes sont des nourrissons, « ça fout la rage ,» comme le dit une mère concernée.  

Cela montre que ces géants de la distribution sont prêts à n’importe quoi pour doper leurs profits.