Les assistés, ce sont les riches

Brève
13/06/2018

Imitant volontairement le style et la grossièreté de Trump, Macron a tweeté une vidéo sur les aides sociales. A l'entendre, les minimas sociaux coûteraient « un pognon de dingue ». Mais quand l'État distribue plus de 110 milliards par an de subventions aux entreprises, sans que cela crée le moindre emploi, ce n'est pas « dingue » pour l'ex-banquier ! Quand son gouvernement supprime des emplois dans la fonction publique et des emplois aidés, alimentant le chômage, ce n'est pas « dingue » non plus !

A force de faire les poches de ceux d'en bas pour redistribuer plus aux riches, à force d'accumuler les injustices, ces valets de la bourgeoisie récolteront une tempête sociale... qu'ils n'auront pas volée !