Les gouvernements en guerre contre les migrants et contre les travailleurs

Brève
12/07/2018

Les ministres européens de l’Intérieur se réunissent en Autriche pour parler des migrants. Alors que le nombre de migrants accueillis en Europe a fortement baissé, nombre de politiciens font de la lutte contre l'immigration leur fonds de commerce. C'est le cas des ministres d'extrême droite autrichiens, italiens ou hongrois, des dirigeants de la CSU en Allemagne, des Démocrates de Suède, etc. Sans oublier Macron qui, tout en donnant des leçons d'humanisme à la planète entière, encourage la guerre contre les migrants. Lors de cette réunion, il est question de créer des camps situés de l'autre côté de la Méditerranée, où les migrants seraient renvoyés et enfermés. À d'autres époques, on appelait cela des camps de concentration.

Ces politiciens, serviteurs zélés de leur bourgeoisie et qui, tous, s'attaquent aux droits des travailleurs, utilisent la question migratoire pour faire diversion. Les lois anti migrants qu’ils défendent et leurs lois anti ouvrières sont les deux faces d'une seule et même politique.