Lesbos : les dirigeants européens sont les vrais incendiaires

Brève
09/09/2020

Un incendie a ravagé mercredi le camp de réfugiés de Moria sur l'île grecque de Lesbos, où survivaient près de 12 700 migrants demandeurs d'asile, plus de quatre fois la capacité d'accueil prévue.

Depuis une semaine, suite à l'apparition de cas de Covid-19, le gouvernement grec avait décidé d'enfermer tous les habitants du camp, alors qu'il leur est impossible de respecter un minimum d'hygiène et de gestes barrières, dans les taudis insalubres auxquels ils sont condamnés. Les voilà à présent sans abri.

Les dirigeants des pays riches de l'Union Européenne peuvent verser aujourd'hui d'hypocrites larmes de crocodile, mais c'est bien leur refus d'accueillir dignement ces migrants qui les transforme ainsi en parias.

Les dernières brèves