Loi contre le séparatisme : de pire en pire

Brève
20/11/2020

Le projet de loi contre le "séparatisme" transmis par le gouvernement aux Assemblées prévoit, dans sa dernière version, un renforcement des mesures de répression contre ceux qui font l’apologie des actes terroristes, et crée un nouveau délit de mise en danger par diffusion. Il menace aussi les travailleurs des services publics, s’ils ne respectent pas en tous lieux la laïcité. Des termes suffisamment flous pour donner toute liberté, si on ose dire, à un gouvernement, quel qu’il soit, de réprimer.

Le projet ne contient même plus de mesures contre les discriminations, qui auraient donné prétexte à certains parlementaires de gauche pour l’accepter.

Cette loi contribue à montrer avant tout du doigt les musulmans et les travailleurs immigrés, en les confondant avec les terroristes, mais par ricochet, elle peut concerner l’ensemble du monde du travail. Contre de telles campagnes, les travailleurs ne doivent pas se laisser diviser.

Les dernières brèves