Macron fait son show pour présenter les coups bas à venir

Brève
11/07/2018

Macron a réuni en grandes pompes et à grands frais, les parlementaires, députés et sénateurs, en Congrès à Versailles. Son discours d’une heure et demie devant ce public largement acquis à ses attaques anti-ouvrières a consisté à aligner les mots creux et des formules ambiguës, à double-sens.

Ainsi il a expliqué que l’aide aux entreprises n’était pas une aide aux riches. C’est quoi alors ? Il parle « d’un plan contre la pauvreté » alors que les mesures qu’il envisage sont autant d’attaques contre les plus pauvres au nom d’arguments cyniques. Selon lui , par exemple, supprimer les aides actuelles ce serait apprendre aux bénéficiaires à mieux se débrouiller ! Il parle de rendre les retraites « plus justes » alors qu’elles vont baisser et devenir plus aléatoires pour la grande majorité des travailleurs.

Il peut jouer sur les mots, ça ne convaincra pas les victimes de sa politique !