Magasins Tati : liquidation de salariés !

Brève
17/07/2019

189 travailleurs de Tati sont menacés de licenciement, suite à la fermeture annoncée de treize magasins, et de la disparition quasi totale de la chaîne. Les autres magasins basculeront sous l'enseigne GIFI ou deviendront des magasins de déstockage. Le propriétaire, le groupe GPG, qui réalise un chiffre d'affaire annuel de 1,4 milliards, a bénéficié des soutiens du gouvernement socialiste puis de celui de Macron, lors du rachat des magasins Tati. Il prétendait alors ne licencier personne. Il a surtout fait de bonnes opérations immobilières qu'il va pouvoir valoriser. Ces licenciements programmés s'ajoutent aux suppressions d'emplois dans d'autres chaînes de magasins, Carrefour, Conforama, etc. Les travailleurs de la distribution sont sacrifiés aux appétits voraces des patrons de la branche. En défendant leurs emplois, leur gagne-pain, c'est aussi les intérêts du monde du travail qu'ils défendront.