Pharmacie : overdose de profit

Brève
06/12/2018

La semaine dernière, le groupe d'industrie pharmaceutique Bayer annonçait un plan de suppression de 12 000 postes, un dixième de ses effectifs, avec l'objectif affiché de faire monter le bénéfice par action de 5,80 € à 6,8 € en 2019.

Sanofi, autre leader mondial de la pharmacie, 110 000 employés dans le monde et près de 7 milliards d'euros de bénéfices l'an dernier, annonce à son tour, pour sa division française, un plan de suppressions de 670 postes sur 25 000.

Dans cette société malade du profit, il n'y a pas de remède contre les suppressions d'emploi sinon la lutte collective des travailleurs.