Piraterie du ciel : la Biélorussie n’est pas la première

Brève
25/05/2021

Manifestation à Minsk, le 6 septembre 2020

L'État biélorusse a organisé l’atterrissage forcé d’un avion de ligne pour arrêter un journaliste d’opposition. Face à ces méthodes de pirate, Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, a déclaré que « la France condamne très fermement ces agissements ».

Détourner un avion de ligne pour arrêter un opposant : Loukachenko, dictateur biélorusse, aurait-il trouvé l’idée en France ? En tout cas, en 1956 l’armée française avait fait la même chose pour capturer cinq dirigeants indépendantistes algériens et les jeter en prison pour des années.

Les dernières brèves