Profiteurs de crise : circulez, y’a rien à voir…

Brève
07/11/2022

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, prétend qu’« il n’y a pas eu de profiteurs de l’inflation dans l’alimentaire. Ni les agriculteurs, ni les distributeurs, ni l’industrie agroalimentaire n’ont pris au passage de rémunération excessive ». Même pas quelques milliardaires qui s’enrichissent de la crise ?

Cela vise à faire croire au monde du travail que cette inflation de 12 % sur un an serait la faute à pas de chance, et qu’il faut docilement subir ces augmentations comme celles de l’énergie et du carburant.

Pas question que les travailleurs soient les dindons de cette économie incontrôlable. Il faut répercuter les hausses de prix sur les salaires, en les augmentant au rythme de l’inflation subie. Voilà ce que doivent imposer les travailleurs.

Les dernières brèves