Psychiatrie en grève

Brève
29/11/2022

Faute de places et de professionnels dans les services de psychiatrie, « rien qu’en Ile-de-France, 60 000 à 70 000 personnes, dont au moins 60 % sont des malades mentaux, errent en dehors de toute institution et de tout domicile », dénonce un psychiatre. Ce manque de moyens s’aggrave d’année en année, aussi le secteur de la psychiatrie publique est appelé à la grève aujourd’hui 29 novembre.

En septembre 2021, Macron avait organisé des « assises de la psychiatrie », qualifiée d’ « enjeu majeur ». C’était surtout un enjeu de mise en scène.

Pour que les moyens nécessaires soient débloqués, en psychiatrie comme ailleurs, il vaut mieux compter sur la mobilisation que sur les promesses gouvernementales.

Les dernières brèves