Retraites : il ne faut pas être pressé

Brève
11/08/2017

Photo : Jielbeaumadier sur Wikipédia

Les syndicats de la CNAV (caisse nationale d’assurance vieillesse) dénoncent les retards qui s’accumulent dans le traitement des demandes d’ouverture des droits à la retraite. En Île-de-France, près de 20 000 dossiers seraient en suspens.

« La direction avance ''la retraite en ligne'' comme une solution, on a fermé tous nos points d’accueil. Maintenant l’accueil se fait uniquement sur rendez-vous et l’assuré éprouve beaucoup de difficultés pour joindre un technicien dans des délais raisonnables », explique un délégué CGT, dénonçant la baisse du nombre d’agents.

L’âge du départ en retraite ne cesse de reculer, le montant des pensions stagne et même régresse, amputé par les nouvelles mesures du gouvernement ; et, pour couronner le tout, les coupes dans les budgets de services indispensables comme la CNAV entraînent des retards pour l’ouverture des droits à la retraite.

En activité ou non, les travailleurs sont la cible des mêmes attaques !