Russie : le régime policier à l’œuvre

Brève
29/12/2021

L’ONG russe Memorial International, fondée en 1989 pour faire la lumière sur les victimes du stalinisme, a été dissoute par les autorités russes après des années de harcèlement, d’amendes et de procès. Un de ses principaux animateurs, spécialiste de l’histoire du goulag, vient d’être condamné à treize ans de colonie pénitentiaire à régime sévère. Le Centre de défense des droits humains, fondé par Mémorial, qui a dénoncé les crimes du régime de Poutine, notamment lors des guerres de Tchétchénie, et des mercenaires du groupe Wagner en Syrie, est aussi menacé.

Pas sûr que la répression de plus en plus ouverte exercée par la dictature de Poutine contre toute opposition suffise à faire taire le mécontentement, tant les conditions de vie se dégradent en Russie.

Les dernières brèves