Sarkozy : la justice surchargée

Brève
17/10/2020

Tout pour la France ou tout pour Sarkozy ?

Sarkozy doit être jugé dans un mois pour « corruption » pour avoir tenté, avec son avocat, d'obtenir d'un haut magistrat des informations couvertes par le secret dans une procédure judiciaire. Il le sera aussi au printemps prochain pour le financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012, dans le cadre de l'affaire Bygmalion : il lui est reproché le dépassement du plafond de dépenses de campagne.

Et depuis deux ans, il est aussi mis en examen pour « corruption passive », « recel de détournement de fonds publics » et « financement illégal de campagne », concernant son élection à la présidence en 2007, qui aurait été financée par le libyen Kadhafi. S'ajoute maintenant l'accusation d'« association de malfaiteurs » dans ce dossier.

Si les juges le condamnaient, aura-t-on droit de sa part à un de ses discours incendiaires sur la « tolérance zéro » envers les délinquants ?

Les dernières brèves