Se laver les mains chez soi, un geste inaccessible pour beaucoup

Brève
25/03/2020

Alors que la pandémie touche progressivement tous les pays, des milliards d'êtres humains ne peuvent même pas faire le plus simple et le plus efficace des « gestes-barrières », se laver les mains. Selon l'Unicef, trois milliards de personnes sur la planète n'ont pas d'accès direct à l'eau potable ou pas de moyens pour se payer du savon. Quant aux habitants des bidonvilles ou des camps de réfugiés surpeuplés, comment envisager la moindre « distanciation » !

Les multinationales de l'eau comme Veolia, Suez et d'autres ont bâti leurs fortunes en rachetant les réseaux d'eau existants et en obtenant le monopole de la distribution, y compris dans des pays pauvres. Pour satisfaire les besoins d'hygiène de tous, il faut les exproprier.

Les dernières brèves