SFR : le profit contre l’emploi

Brève
04/03/2021

Patrick Drahi

SFR, un des principaux opérateurs français de téléphonie et fournisseur d'accès aux services internet, vient d'annoncer un plan visant à supprimer 1 700 postes sur les 9 500 que compte le groupe, soit près d'un cinquième de l'effectif. Alors que, selon sa direction, SFR a augmenté son chiffre d'affaires et ses bénéfices, ayant enregistré en 2020 un accroissement de 35 % du trafic sur ses réseaux.

Selon Altice, le groupe de Patrick Drahi qui contrôle SFR, ce plan a pour objectif de valoriser ses profits. En juin dernier déjà, l'annonce de centaines de suppressions d'emploi dans une autre filiale d'Altice, RMC/BFM, avait provoqué la grève de ses salariés.

Aujourd'hui, la direction de SFR prétend procéder à des « départs volontaires ». Un bobard classique des patrons pour faire croire qu'ils ne jettent pas purement et simplement leurs salariés à la rue. Mais qui peut encore les croire ?

Les dernières brèves