Sri Lanka : un pouvoir brutal

Brève
23/07/2022

Le nouveau président sri lankais, à peine désigné par le parlement, s’est empressé d'envoyer l’armée et la police frapper et expulser les manifestants qui étaient encore installés dans les bâtiments gouvernementaux.

Si un président autoritaire a été chassé par la révolte populaire le 9 juillet, l'appareil d'État est toujours en place et protège les classes dirigeantes.

Les dernières brèves