Tchad : manifestations contre l’armée française

Brève
18/05/2022

Macron et Déby junior en juillet 2021

Samedi 14 mai, des manifestations ont eu lieu à N'Djamena, la capitale du Tchad, contre la présence de l'armée française qui soutient le régime militaire depuis des décennies. À la mort du dictateur Idriss Déby en avril 2021, son fils s'est auto-désigné comme son successeur et a été immédiatement reconnu par Macron. Les manifestations de samedi se sont soldées par l'arrestation de dirigeants syndicaux ou d'associations démocratiques, comme la Ligue des droits de l'homme.

Les soldats français ne sont pas au Tchad ou en Afrique pour les intérêts des populations mais pour soutenir les dictateurs qui les oppriment. Troupes françaises hors d'Afrique !

Les dernières brèves