Travailleurs, sauvons-nous nous-mêmes !

Brève
12/02/2024

Trois morts, des dizaines d’arrestations : c’est ainsi que, au Sénégal, Macky Sall compte faire cesser les manifestations contestant le report de l’élection présidentielle et donc son maintien au pouvoir. On comprend que ce dictateur soutenu par la France suscite la révolte.

Quelles que soient ses intentions aujourd’hui, il est probable que, s’il parvenait au pouvoir, son principal opposant, Ousmane Sonko, poursuivrait la même politique en faveur des couches privilégiées du Sénégal et des bourgeoisies impérialistes. Car c’est tout le système d’exploitation qu’il faudrait changer.

Stopper la descente vers toujours plus de misère ne dépend pas seulement de la lutte des travailleurs sénégalais, mais aussi de ceux d’ici.

Les dernières brèves