Troupes françaises : hors d’Afrique !

Brève
14/01/2020

Après avoir réuni, pour ne pas dire convoqué, à Pau les dirigeants des pays dits du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), Macron a annoncé l’envoi de 220 militaires supplémentaires pour renforcer l’opération Barkhane et la mise en place d’une « coalition pour la Sahel ». Lancée au nom de la lutte contre le terrorisme, celle-ci, comme la présence permanente de bases militaires françaises en Afrique, a pour fonction de préserver les intérêts de l’impérialisme français et de ses entreprises dans la région.

La colère des populations contre l’État français qui n’a abandonné sa prétention a régenter ses anciennes colonies est légitime : à bas la Françafrique, à bas l’impérialisme français.

Les dernières brèves