Une comptabilité accusatrice

Brève
22/12/2020

L’ONU annonce 3 174 morts sur les différentes routes empruntées par les migrants en 2020, et il y en a sûrement bien plus.

Chassés par les guerres et la misère, les migrants sont obligés de prendre tous les risques car les États des pays les plus riches de la planète dressent contre eux des barbelés.

L’ONU, bien incapable de garantir la libre circulation et d’installation de tous, ne fait que compter les morts chaque année. Ces statistiques mesurent tout simplement la barbarie de cette société.

Les dernières brèves