Accroissement des grandes fortunes

Les profits ne connaissent pas la crise

Brève
08/07/2021

Le tableau des 500 plus grandes fortunes de la revue Challenges, donne de nombreux exemples de l’enrichissement important des familles bourgeoises depuis un an.

Dans les familles alsaciennes, celle de Pierre-Etienne Bindschedler, (Soprema, fabricant d’isolants), a une fortune de 3 milliards d’euros, en augmentation de 20%. La direction de l’entreprise a pourtant refusé d’augmenter les salaires récemment. La famille de Christian Burrus, (assurances) gère un pactole de 1 milliard d’euros, en augmentation de 163% !

Stéphane Eimer, dirigeant d’un des plus grands groupes français de laboratoires d’analyse, a profité de la crise sanitaire pour augmenter sa fortune de 33%. Le dirigeant de Socomec ( équipements électriques) voit la sienne augmenter « modestement » de 18%.

Quant à Jean Thomas Schmitt (entreprise de transport Heppner), sa fortune n’a pas augmenté, c’est sans doute pourquoi, il vient de lancer une filiale dans la santé.

Accumulation de richesses dans les mains de quelques uns et appauvrissement de la grande majorité de la population, c’est directement la conséquence du maintien aberrant d’un système capitaliste qu’il va falloir abattre.

Les dernières brèves