Centre Hospitalier d'Erstein, Bas-Rhin

Manifestation contre les attaques de la direction

Brève
26/06/2020

non aux attaques contre les soignants

Vendredi 26 juin une centaine de soignants de l’hôpital d’Erstein ont manifesté contre la menace de révocation qui vise Tony, un infirmier.

Les soignants ont l’habitude de demander l’aide des agents de sécurité, lorsque des malades atteints de troubles psychiatriques deviennent violents. Tony a voulu exercer un droit d'alerte lorsque la direction, sous couvert de lutte contre le covid, a interdit aux agents de sécurité d’intervenir. En somme « débrouillez-vous ».

Mais les manifestants dénonçaient aussi les brimades qui ont déjà visé ceux qui contestent les décisions de la direction. « C’est soigne et tais-toi » disait une infirmière. Ils exprimaient leur ras-le-bol face à l’aggravation des conditions de travail qui ont déjà fait fuir plusieurs infirmières. Ils protestaient contre la diminution des congés d’été et contre la volonté de la direction d’imposer des plannings d’activités mensuels, ne laissant plus beaucoup de place aux vœux des soignants.

Au-delà de la sanction contre Tony, les soignants étaient bien conscients qu’ils étaient tous visés par le mépris de la direction et sa volonté de les soumettre tous à des conditions de travail plus dures.

La meilleure réaction est bien de compter sur une riposte collective, comme ils ont commencé à le faire.

Les dernières brèves