PSA Mulhouse

Non aux licenciements et aux cadences infernales!

Brève
05/10/2019

les actionnaires de PSA se gavent

La direction du groupe PSA avait déclaré qu’elle voulait réduire la masse salariale à 11% du chiffre d’affaires seulement. Elle le met en pratique à Mulhouse en annonçant le licenciement de plus d'un millier d’intérimaires.

     Dans le même temps, l’équipe de nuit va être supprimée fin décembre suite à l'arrêt de la fabrication de la Peugeot 2008. Cette baisse de la production ne veut pas dire pour autant une baisse de la charge de travail de chaque ouvrier qui reste. Des travailleurs vont occuper deux postes au lieu d’un pour remplacer les intérimaires licenciés et continuer à produire la DS7 et la 508. Comme s’ils n’enduraient pas déjà un rythme de dingue !

     Quant aux dividendes des actionnaires, ils sont garantis par cette augmentation de la productivité. PSA a déjà accumulé un bénéfice de 2 milliards d’euros au premier semestre, au lieu de 1,7 milliard au premier semestre 2018. 

Ces richesses accumulées devraient servir au maintien de tous les emplois.

Les dernières brèves